Sélectionner une page

Vente Privée : Menetou-Salon (biodynamie), vins de Loire

Du 23 NOVEMBRE AU 30 NOVEMBRE

Nous sommes au centre de la Vallée de la Loire, à Menetou-Salon, une petite appellation voisine de Sancerre, moins connue et plus confidentielle. On y retrouve les mêmes cépages: sauvignon pour les blancs et pinot noir pour les rouges. Si vous aimez le Sancerre, blanc comme rouge, ou encore le Pouilly Fumé, voici un domaine que vous ne devez surtout pas rater !

 Le sol Kimméridgien est celui que l’on trouve à Chablis ou en Champagne : il contient des milliers de coquilles de petites huîtres fossilisées qui apportent de la minéralité au vin .

Vigne Biodynamie domaine Philippe Gilbert

Le domaine Philippe Gilbert est sans doute, l’un des plus beaux et des plus ambitieux de la région.  Et il n’est pas récent, puisqu’il existe – la bagatelle – depuis 1768 ! 

 

Dans la démarche poussée de préserver la biodiversité, les vignes sont conduites en bio et biodynamie depuis 2006.  Tout est vendangé à la main, pas de pesticides ni produits chimiques, on n’utilise que des levures indigènes et le minimum de sulfites si nécessaire.

Il en résulte des vins fins et élégants, avec beaucoup de profondeur et de complexité, une certaine énergie et pureté en bouche. La parfaite maturité des raisins s’associe harmonieusement à la complexité minérale du terroir. 
 
Dans la gamme, vous trouverez aussi bien des blancs que des rouges, avec les cuvées parcellaires exceptionnelles, mais également un vin orange (qu’il faut absolument découvrir) et un pétillant naturel, pour les amateurs de bulles.

 

J’ai été particulièrement séduite par les rouges parcellaires, Les Chandelières et Les 35 rangs, qui n’ont pas grande chose à envier aux beaux rouges de Bourgogne et qu’on peut encore goûter sur le millésime 2017.

 

Les cuvées qui sortent de l’ordinaire, le vin orange Hors Sujet, avec ses 8 mois de macération, et L’Emoustillant, le pétillant naturel à base de pinot noir sont également très réussis et sauront surprendre plus d’un amateur. 

Je ne vais pas citer toutes les récompenses obtenues par le domaine, juste un commentaire du Guide Bettane & Desseauve où l’on peut lire que Philippe Gilbert « travaille avec sagesse et inspiration, ciselant des vins délicats, de grande précision. Les vieilles vignes, la biodynamie, le labour à cheval pour partie forment les conditions d’exigence les plus pointues. Une adresse modèle. »

Menetou-salon blancs

Domaine | 2020

100% Sauvignon


Vignes de 25 ans sur 6 parcelles, élevage sur lies fines, en cuve inox, pendant 10-18 mois. 

Sec, vif, minéral, c’est un vin qui trace tout droit. Beaucoup de tension, fruits blancs, agrumes, pierre à fusil. C’est le terroir qui ressort et pas le cépage, l’aromatique parfois trop exubérante du sauvignon s’efface (fort heureusement). A prendre avec les poissons, tarama, St Jacques à la crème, un chèvre crémeux

 

Clos des Treilles| 2018

100% Sauvignon

Vignes de 50 ans, une seule parcelle de 2 hectares, 18 mois d’élevage en foudres de 600 litres (très gros fûts de chêne), sur lies.

Fraîcheur et vivacité, au côté minéral s’ajoutent quelques notes florales et fruitées (cassis, groseille, agrumes). Beaucoup de tension et de précision, avec une certaine salinité en finale. C’est très pur et droit. Poissons, St Jacques juste saisis, fromages, St Félicien.

 

Les Chandelières | 2018

100% Sauvignon

 Vignes de 45 ans, une autre parcelle de 4 hectares, 22 mois d’élevage en cuve inox sur lies fines, pas de bois.


Le nez est plus ouvert et expressif, plus chaleureux, avec des notes de fruits jaunes mûrs, de pêche, de fruits exotiques. La bouche, elle aussi, est plus ronde et ample, avec beaucoup de caractère, sans perdre pour autant la vivacité et la minéralité.

Le Clos de Treille prend plus sa place en longueur, tandis que Les Chandelières s’exprime plus en largeur. Poissons frais et fumé, carpaccio de St Jacques à l’huile de noisette, sushi, tarama, fromages truffés.

 

Hors Sujet (vin orange)| 2020 


100% Sauvignon

Vin atypique, hors cadre. 

C’est un vin qu’on appelle « orange », c’est-à-dire vin blanc de macération : on laisse macérer les raisins entiers pendant un certain temps – ici, pendant 8 mois – avant de les presser, ce qui rappelle d’avantage la vinification des vins rouges.

Durant cette période, la peau et les pépins vont procurer au jus un peu de couleur et des tanins. Il en résulte un vin blanc à la robe un peu plus foncée et à la structure légèrement tannique, un peu à mi-chemin entre un blanc et un rouge. Dégusté à l’aveugle, dans un verre noir, il pourrait être confondu avec un rouge. 

 

Deuxième originalité ici, c’est le contenant : le sauvignon a été vinifié en jarre de 500 litres ; une partie de la vendange a été égrappée et elle a macéré dans du grès, l’autre est restée entière et a macéré dans la terre cuite. Une toute petite production, à peine 1200 bouteilles, qui ne rentre bien sûr pas dans le cadre de l’appellation Menetou-Salon, d’où le fait qu’on est en Vin de France. 

 

Le vin n’a pas été filtré, la robe est donc un peu trouble, mais c’est aussi son charme. Le nez est bien épicé, avec des arômes de zestes d’orange, quelques notes pâtissières. En bouche, à la fois de la fraîcheur et une rondeur, une structure légèrement tannique mais pas excessive, le grain reste fin. Un bel équilibre qui rend ce vin assez accessible pour ceux qui ne connaissent pas les vins oranges.

 

A marier avec les viandes blanches, tendron de veau, jambon braisé, pizza aux jambon et champignons, fromages affinés, cuisine épicée.

Menetou-salon Rouges

Domaine | 2020

 

100% Pinot noir

Vignes de 30 ans sur 5 parcelles, 18 mois d’élevage d’abord en grandes cuves tronconiques en bois, puis en cuves ciment. 

Un rouge léger, sur la fraîcheur, avec des arômes de cerise, framboise, fruits rouges. Bouche un peu acidulée mais pas tannique, souple.

Facile à marier, en apéro, avec les charcuteries, viandes blanches ou simples grillades, pizza, jambon. Même avec les fromages pour ceux qui ne veulent pas prendre du blanc.

 

Clos des Treilles | 2017

 

100% Pinot noir

Comme son pendant en blanc, c’est une cuvée parcellaire, issue d’une seule parcelle de 2 hectares, vignes de 50 ans.

Les raisins partiellement égrappés (50%), 22 mois d’élevage : 12 mois en fût de chêne et 10 mois en cuve inox.

Ce 2017 est très abouti déjà. La robe est claire; le nez à la fois floral et fruité (fruits compotés), un peu de sous-bois, de réglisse. Fin et soyeux en bouche, tanins fondus, on y retrouve les fruits des bois, fruits sauvages, quelques notes épicées, poivre blanc. Pour les amateurs des pinots noirs fins et délicats. Viandes blanche, poulet, charcuteries, et pourquoi pas une brandade de morue.

 

Les Chaudelière | 2017

 

100% Pinot noir


Le pendant de la même cuvée en blanc, venant de la même parcelle, vignes de 45 ans.
Eraflé à 80%, 18 mois d’élevage en fûts de 600 litres (pas neufs) et en cuve. 

Un peu plus charnu et gourmand, avec plus de matière en bouche, plus de gourmandise. Fruits noirs et rouges, la cerise, mûre, myrtille, un peu d’épices, tanins fondus mais un peu plus présents. C’est un peu plus dense et corsé, tout en gardant bien sûr toutes les caractéristiques du pinot noir et sa finesse.

A prendre avec une pintade, viandes rouges, jambon Bellota et charcuteries ibériques. 

 

Les 35 Rangs | 2017

 

100% Pinot noir

 

Une cuvée exceptionnelle : seulement 1,22 hectares composés de 35 rangs de vignes plantées dans les années 1960. 
Vinification en grappes entières, 18 mois d’élevage en demi-muids (fût de chêne) et en cuve.

Plus de concentration et de densité en bouche, de la rondeur, du fruit bien mûr, mais pas confituré, cerise juteuse et croquante, de la fraîcheur. C’est un vin un peu plus structuré, avec de la matière, mais les tanins sont déjà bien fondus. A prendre sur les viandes goûteuses, les charcuteries ibériques, plats mijotés. 

 

Menetou-salon Pétillant

 L’Emoustillant (pétillant naturel) | 2021

 

100% Pinot noir, robe saumonée, bulle aérienne. 

C’est un pétillant naturel, donc un effervescent avec une seule fermentation (elle est volontairement interrompue, puis poursuivie une fois le vin mis en bouteille), sans ajout de liqueur de dosage et sans dégorgement. Il reste un peu de sucre résiduel (naturel, pas ajouté), que l’on perçoit mais sans être gêné.

La bouche est fraîche, ronde et très fruitée, pleine de fruits rouges (fraise, framboise, fraise de bois), des notes florales (pétales de rose). Très agréable en apéro ou avec une tarte aux fraises ou salade de fruits.

 

Bénéficiez de tarifs avantageux

Composez vos assortiments

Pas de commande minimum

Pour participer à la vente et être informé des tarifs,

laissez-moi vos coordonnées

5 + 6 =